SALECe que personne ne vous dit : évacuons quelques préjugés !

Nous avons discuté en profondeur avec 4 fabricants européens de panneaux photovoltaiques.

Que faut-il savoir ?

Que tous les fabricants préconisent le nettoyage (lire les notices), en fonction de l’état de votre installation.

Que la maintenance de votre installation est aussi recommandée par les fabricants.

Que si votre installateur a fait faillite, la garantie du constructeur de vos panneaux et onduleurs cours toujours.

Que vos panneaux sont traités en surface pour donner un meilleur rendement ; les brosses rotatives (surtout à poils durs) ne sont donc à utiliser qu’en cas de nécessité sous peine de diminuer l’efficacité des panneaux dans le temps (certains panneaux solaires chinois ou européens notamment)

Qu’aucun choc thermique n’est engendré si vous nettoyez vos panneaux à l’eau froide en plein soleil.

Que le nettoyage à haute pression est fortement déconseillé (voire interdit) pour ne pas abîmer les joints.

Qu’au-delà de 25°C votre installation perd, en moyenne, 0.4% de rendement par degré supplémentaire. Soit pour un panneau à 50°C (température rapidement atteinte en été) une perte de 10%. Il est donc primordial de la refroidir et de la ventiler.

MOUSSEQue les panneaux micro-alvéolés ou structurés se salissent plus vite et plus que les autres.

Que le nettoyage à l’eau laisse des traces de calcaire ; c’est pourquoi les professionnels sont équipés de machines qui purifie l’eau soit par osmose soit par membrane.